Cours 8 : La cadence IV V I et la cadence II V I

Précédent : cours 7 Premiers arpèges et notations pour la main droite

Suivant : cours 9 : Les accords sus4 sus2 et les notes de passage

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours8.mp3 : Ecoutez une cadence II V I en Do majeur

Ouvrir ou enregistrer le fichier cours8mp3.mp3 : Ecoutez la grille D Em G / A7 A7 /G D

Lecture de la tablature cours8mp3.abc Cadence en Ré majeur

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 8 : La cadence IV V I et les cadence II V I

Dans l'illustration sonore du cours 8, vous entendez la cadence Ré mineur Sol septième Do majeur.

Le rythme de la main droite est réalisé en cordes frappées avec l'index qui attaque les cordes simultanément de bas en haut et de haut en bas.

Ce mouvement peut aussi être réalisé au médiator.

Il nous faut une notation pour le rythme main droite, qui indique la nature du mouvement (vers le bas ou vers le haut) ainsi que la durée des coups de médiator.

Je donne d'abord un exemple :

8/8 (b2 b h5)

Comme on l'a déjà vu, la fraction décrit le nombre de notes, toutes égales à l'unité, que l'on trouve dans chaque mesure.

Ici, 8 notes pour l'unité 8 (la croche)

Ensuite, les lettres b ou h, désignent une attaque vers le bas ou vers le haut)

(Vers le bas signifie que le mouvement est vers le sol et vers le haut, que le mouvement est vers le plafond)

Le nombre qui suit une lettre b ou h, représente la durée avant la frappe suivante, en nombre de temps.

Dans l'exemple, on attaque les cordes vers le bas sur le premier temps, puis sur le troisième temps (puisque la première attaque b2 dure 2 temps)

Enfin, on attaque vers le haut au quatrième temps, et c'est fini pour la mesure (puisque h5 signifie que l'attaque dure pendant 5 temps)

Vous remarquez que l'attaque est syncopée, c'est à dire que le coup h5 commence sur un temps faible de la mesure, ici le temps 4.

Si vous n'arrivez pas à faire ce rythme pour l'instant, remplacez le par le motif plus simple :

8/8 (b h b h b h b h)

Il manque encore, dans la notation, des indications sur la force des attaques, mais ce sera pour plus tard.

Ces remarques ont été faites pour introduire la notion de cadence.

La cadence V I

On a l'habitude d'appeler "cadence", une suite de plusieurs accords, qui se rencontrent souvent dans toute sorte de morceaux classiques, de jazz et de variété.

Ces accords ont la particularité de s'enchaîner naturellement, l'un appelant l'autre.

Le premier exemple est celui de la cadence V I, qui consiste a jouer l'accord situé sur le degré V d'une gamme, suivi de l'accord parfait de son degré I.

Comme on a décidé de ne pas nous étendre ici sur des notions d'harmonie compliquées, disons simplement que le degré V est associé à la cinquième note de la gamme dont le degré I est la tonique.

En Do majeur, le degré V est la quinte Sol et le degré I est la tonique Do.

En Do majeur, la cadence V I s'écrira donc :

Sol majeur Do majeur ou mieux encore Sol majeur septième Do majeur.

De même, dans une tonalité mineure, comme en La mineur, on aura :

Mi majeur La mineur ou mieux encore Mi septième La mineur.

Nous n'avons pas encore travaillé l'enchaînement Mi 7 La mineur, ce que nous allons faire maintenant.

Commencez par prendre connaissance de la forme simple de mi majeur et de mi septième :

Mi majeur (mi case 0 si case 2 mi case 2 doigt 3 sol dièse case 1 si case 0 mi case 0)

Mi septième (mi case 0 si case 2 mi case 2 doigt 3 sol dièse case 1 ré case 3 doigt 4 mi case 0)

Jouez la cadence E7 Am lentement en écoutant l'effet produit.

Vous remarquez que l'on ne peut pas terminer un morceau par l'accord de septième, qui demande une suite.

Jouez alors l'accord Am qui donne une impression de conclusion, tandis que l'accord E7 donnait une impression d'attente.

Ces deux remarques expliquent pourquoi on appelle l'enchaînement V I une cadence parfaite.

La cadence IV I

Vous pouvez faire des constatations analogues avec la suite d'accords Ré mineur La mineur, que nous avons rencontré dans des cours précédents.

Vous remarquez que cette fois, la nature conclusive de La mineur, après le ré mineur, est moins prononcée que dans la cadence V I.

Comme Ré est le degré IV de La tonique La, on a ici une cadence IV I.

On appelle parfois la cadence IV I, cadence semi-parfaite ou cadence plagale.

La cadence II V I

On rencontre des cadence avec plus de deux accords, comme la suite turn around déjà rencontrée dans le cours 6, qui s'écrit :

Vi II V I

Si on ne garde que les trois derniers accords, on obtient la cadence II V I, qui est un standard pour l'improvisation du jazz.

Vous comprenez pourquoi la cadence II V I sonne bien, puisqu'elle se termine par une cadence parfaite.

Nous terminons avec une variante de la cadence II V I en Ré majeur, dans laquelle on a introduit l'accord de Fa majeur du degré IV.

On aura donc les accords Ré majeur, et La septième, que vous n'avez jamais vus, et les accords Mi mineur et Sol majeur, que vous connaissez déjà.

Commencez par travailler le doigté des nouveaux accords :

Ré majeur (x la case 0 ré case 0 la case 2 doigt 1 ré case 3 fa dièse case 2 doigt 3)

La septième (mi case 0 la case 0 mi case 2 doigt 1 sol case 0 do dièse case 2 sol case 3 doigt 4)

Ensuite vous écouterez la tablature cours8mp3.mp3, qui vous parlera d'un accord suspendu, l'accord Dsus4

Par la suite, vous travaillerez des cadences dans tous les tons, car elles se rencontrent dans beaucoup de rythmes de danse et de chansons folkloriques.

Nous verrons, dans les cours suivants, comment associer des rythmes à des cadences, pour reconstituer des genres musicaux comme le blues, le rock...

Résumé du cours

Il est important de savoir exécuter des cadences dans tous les tons, pour accompagner des chanteurs.

En effet, certains chantent plus ou moins haut et le ton que vous leur proposerez ne leur conviendrait peut-être pas.

Ils vous demanderont de jouer un peu plus bas ou un peu plus haut.

Pour cela, vous devez apprendre tous les accords simples que vous trouverez dans la bibliothèque d'accords.

Chaque fois que vous en aurez besoin, n'hésitez pas à ouvrir cette page de bibliothèque, que vous trouvez en haut du sommaire du cours.

En plus des accords majeurs et mineurs, vous pouvez déjà écouter et exécuter les accords de septième correspondants, qui sont assez voisins des précédents, puisqu'ils n'ont qu'une note supplémentaire, la septième.

Ne soyez pas trop intrigués par certaines notations comme Cm7 ou C7M, par exemple !

Ne pensez pas qu'il s'agit d'une erreur.

D'ailleurs, vous pouvez les écouter et regarder leur constitution et constater qu'ils ne sonnent pas du tout pareils.

Nous expliquerons tout cela plus loin.

N'essayez pas non plus de comprendre les notations des accords avec barré, cela va venir dans le cours 10.

Retour dans la page d'accueil du cours de guitare

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi