Cours 10 : Enchaînement de Si7 Mi7 La7...à la main droite

Précédent : cours 9 Enchaînement de Si7 Mi7 La7...à la main gauche

Suivant : cours 11 : mouvements contraires dans tous les tons majeurs

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours10.mp3 :

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 10 : Enchaînement de Si7 Mi7 La7...à la main droite

Ce cours est une sorte de révision du cours 9, puisque nous allons jouer les mêmes accords B7 E7 A7...mais cette fois ci avec la main droite, puis avec les deux mains.

Voici le doigté de la main droite, qui restera le même pour tous les accords :

M.D B7 ( 1 B 2 d# 3 f# 5 a)

Pour la montée B c# d# e des basses, vous prendrez les doigts 1 2 3 1, pour vous retrouver en position, prêt pour jouer l'accord E7.

Vous n'aurez pas de difficulté à enchaîner la suite d'accords et de basses, jusqu'au Si bémol septième, pour lequel vous arriverez avec un pouce sur la note si bémol.

Certains professeurs recommandent de ne pas jouer sur des touches noires avec le pouce.

Ils conseillent de placer le pouce juste devant une touche noire (ils disent, juste devant la barrière, pour insister)

C'est vrai que la main est plus stable, mais ce n'est pas une obligation, et les doigtés sont assez souvent, un problème de perception personnelle.

Résumé du cours

Vous avez remarqué que le doigté des arpèges de la main droite est le doigté symétrique de celui de la main gauche, travaillé dans le cours 9.

Il en sera toujours ainsi, dans les exercices pour lesquels les deux mains jouent les mêmes notes à des octaves différentes.

Nous allons terminer le cours, en arpégeant successivement la main gauche puis la main droite en montant puis en descendant, sur deux octaves consécutives.

Vous positionnerez le pouce de la main droite, pour jouer la tonique à l'octave supèrieure,par rapport au doigt 5 de la main gauche, qui joue la septième.

Comme on l'a déjà dit, c'est facile de repérer la position d'une main, par rapport à un doigt déjà en place.

Vous avez remarqué que l'on doit descendre d'une ou de plusieurs octaves, si on ne veut pas que la suite des 12 accords ne se termine dans le registre sur-aigu.

Pour cela, nous allons travailler le croisement des deux mains.

C'est un bon exercice, car nous trouverons des morceaux où la main droite est obligée de jouer des notes qui sont à gauche de la main gauche.

Je vous propose de jouer l'arpège descendant de la main gauche, suivi à l'octave inférieure, par l'arpège descendant à la main droite.

Vous constaterez que, bien que vous n'aviez pas de mal à jouer les mêmes notes avec la position naturelle des deux mains, il faut un temps de réflexion pour jouer avec le même doigté, les mêmes notes avec les mains croisées.

Retour dans la page d'accueil du cours de piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi