Cours 19 : les accords de septième sans la quinte

Précédent : cours 18 : modulations et notes de passage

Suivant : cours 20 : echelles pentatoniques, accords et improvisations

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours19.mp3 : les accords de septième sans la quinte

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 19 : les accords de septième sans la quinte

Il faut savoir enchaîner des accords de 4 notes et plus, quand le piano accompagne un soliste.

Dans un accord de septième, ou de neuvième...toutes les voix n'ont pas la même importance.

On pourra supprimer la quinte, mais on gardera la tierce, puisque c'est elle qui donne la couleur majeure ou mineure de l'accord de septième.

On se retrouve alors avec un ensemble de trois notes, la tonique, la tierce et la septième.

Dans cet exercice, on va enchaîner des accords de septième incomplets, de quarte en quarte.

On retrouvera le mouvement du triton, vers la tierce majeure (ou vers la sixte mineure) de l'accord suivant, que nous avons déjà rencontré dans des cours précédents.

Nous analyserons le mouvement des voix, en envisageant les plus petits déplacements possibles, en essayant de mémoriser, pour chaque déplacement de doigt, le nom de la note de départ et de sa note d'arrivée, en termes de tierce, septième ou tonique.

Partons du premier renversement de Do7 sans sa quinte, joué à la main gauche :

m.g Do7 premier renversement sans sa quinte sol (5 mi 2 si bémol 1 do)

L'accord d'arrivé sera un Fa7 sans sa quinte do, que l'on jouera sous la forme de son troisième renversement (sa septième à la basse) pour avoir un petit déplacement du doigt 5.

m.g Fa7 troisième renversement sans sa quinte do (4 mi bémol 2 fa 1 la)

On retrouve le mouvement contraire du triton (mi si bémol) vers la tierce majeure (fa la) de l'accord de Fa septième.

Retenez bien que la tierce majeure mi de Do7 monte d'un demi-ton vers la tonique fa de Fa7, tandis que la septième mineure si bémol de Do7 descend d'un demi-ton vers la tierce majeure la de Fa7.

La tonique do de Do7 devient la quinte de Fa7, donc nous ne la jouerons pas.

Il reste à ajouter la septième mineure mi bémol, pour obtenir l'accord mi bémol fa la, qui est le troisième renversement de Fa7 sans sa quinte do.

Il sera facile de trouver où se trouve cette septième mineure mi bémol, puisqu'elle est un ton au dessous de la tonique fa.

Nous allons continuer, en analysant le mouvement des voix qui vont nous faire passer de cet accord (mi bémol fa la) à l'accord de si bémol septième sans sa quinte fa.

Ecrivons le premier renversement de si bémol sept sans sa quinte :

m.g Si bémol septième premier renversement sans sa quinte fa (5 ré 2 la bémol 1 si bémol)

Ici, nous voyons que le renversement (mi bémol la) du triton (la mi bémol) va vers la sixte mineure (ré si bémol) qui est le renversement de la tierce majeure (si bémol ré)

Insistons en disant que la septième mineure mi bémol de Fa7 descend d'un demi-ton vers la tierce majeure ré de l'accord Si bémol sept, tandis que la tierce majeure la de Fa7 monte d'un demi-ton vers la tonique si bémol de Si bémol septième.

Ici encore, on placera facilement la septième mineure la bémol de l'accord Si bémol sept, en se souvenant qu'elle se trouve un ton au-dessous de la tonique si bémol.

Résumé

On a enchaîné les accords Do7 Fa7 et Si bémol 7 sans leurs quintes, en analysant le mouvement de leur tonique, tierce et septième.

Si vous avez bien analysé les mouvements contraires du triton et de son renversement vers la tierce majeure ou vers la sixte mineure de Fa7 ou de Si bémol 7, vous n'aurez pas de difficulté pour poursuivre cet exercice dans les 12 tonalités majeures.

Vous ferez cet exercice avec la main droite.

Vous pouvez aussi travailler une variante de cet exercice, en remplaçant les accords de septième par des accords mineurs sept.

Retour dans la page d'accueil du cours de piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi