Cours 20 : echelles pentatoniques, accords et improvisations

Précédent : cours 19 : accords de septième sans la quinte

Suivant : cours 21 : tétracorde et gamme majeure

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours20.mp3 : echelles pentatoniques, accords et improvisations

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 20 : echelles pentatoniques, accords et improvisations

Dans la troisième partie, nous mettons l'accent sur les phrases musicales qui seront exécutées en même temps que des accords que l'on a travaillé dans les deux premières parties de ce cours.

Pour cela, il est important de maitriser les différents rythmes et les nuances, mais il faut aussi comprendre comment les phrases musicales sont agencées avec les autres voix.

On commence par préciser le vocabulaire, que nous introduisons d'une manière concrète, à partir de l'ensemble des 5 touches noires du piano.

Ces touches se présentent sous la forme d'un groupe de 3 touches noires suivies de deux touches noires, qui se répètent d'octave en octave.

On appelle ces 5 notes une pentatonique (ensemble constitué par 5 notes)

Pour l'instant, il n'est pas nécessaire de connaître le nom de ces 5 notes, car on va s'intéresser simplement aux intervalles en demi-tons qui les séparent.

A partir de la première note du groupe de 3 touches noires, on trouve successivement les intervalles :

1 ton 1 ton 3/2 tons 1 ton 3/2 tons

On appelle cette suite une échelle.

La première note est appelée le premier degré de l'échelle, puis le deuxième degré...jusqu'au cinquième degré.

On peut jouer la suite des cinq notes dans l'ordre croissant, à partir du premier degré, ou du deuxième degré...

On parle alors d'un mode.

Ecoutez le mode du premier degré, puis le mode construit sur le cinquième degré de l'échelle pentatonique.

Bien que ces deux ensembles soient constitués par les mêmes notes, ils ne produisent pas la même impression sonore.

Cela provient de ce que l'ordre des intervalles que l'on entend n'est pas le même pour chacun des 2 modes.

Le mode principal fait entendre un intervalle de tierce majeure entre sa première note et sa troisième note, tandis que le mode du degré 5 commence par une tierce mineure.

Cela donne à chaque mode une teinte ou "couleur" différente.

La pentatonique mineure est plus "tragique" ou "triste" que la pentatonique majeure, qui est plus "virile" ou plus "joyeuse".

Résumé

Dans ce cours, on n'a fait que préciser le langage, en rejetant la technique dans les cours suivants.

Ici, le plus important est de reconnaître tous les intervalles qui sont présents dans une échelle.

Ensuite viendra le temps de les jouer en mesure et avec des doigtés appropriés.

Dans l'échelle pentatonique, on rencontre des intervalles de seconde, tierce mineure et tierce majeure, de quarte et de quinte, de sixième mineure et de sixième majeure, de septième mineure.

Par contre, il n'y a pas d'intervalle de septième majeure, mi d'intervalle de seconde diminuée (intervalle d'un demi-ton)

On trouve souvent cette échelle pentatonique dans des morceaux de musique orientale.

On trouvera souvent les pentatonique mineures ou majeures dans le Rock ou dans le Jazz.

Ceci s'explique par le fait qu'il n'y ait pas de tension entre les notes de cette échelle, si bien qu'elles pourront être jouées en même temps que les accords constitutifs d'une tonalité.

On peut même les jouer en les faisant précéder par une petite note, située juste un demi-ton au-dessous d'une des note de la pentatonique.

Cela conduira à la notion de blue note et à la gamme blues mineure ou majeure.

On remarque aussi qu'il n'y a pas d'intervalle de trois tons dans une pentatonique.

C'est l'absence du triton qui explique l'absence de tensions dans l'échelle pentatonique.

Le triton s'introduira dans les gammes majeures et mineures, qui seront obtenues en ajoutant deux notes aux pentatoniques.

Ces deux notes auront un mouvement obligé, pour supprimer les tensions qu'elles produisent.

Les premières notions de ce cours seront utiles pour comprendre ce qu'est la composition modale, et pour l'improvisation dans la musique d'ensembles (rock, jazz...)

Retour dans la page d'accueil du cours de piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi