Cours 23 : les gammes mineures naturelles, harmoniques et mélodiques

Précédent : cours 22 : les modes d'une gamme majeure

Suivant : cours 24 : gammes demi-diminuées, gammes exotiques

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours23.mp3 : les gammes mineures naturelles, harmoniques et mélodiques

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 23 : les gammes mineures naturelles, harmoniques et mélodiques

Les gammes mineures harmoniques et mélodiques sont déduites du mode éolien (ou mode mineur naturel)

J'écris la gamme de la mineur naturelle (mode éolien de do)

la si do ré mi fa sol la

L'échelle est un ton un demi ton un ton, suivi du tétracorde un demi ton un ton un ton.

Le premier tétracorde fait intervenir un intervalle d'un ton et demi entre la tonique la et la tierce do.

C'est cette tierce mineure (la do) qui conduit à la terminologie "gamme mineure".

On a remplacé la septième mineure sol par une septième majeure sol dièse, pour en faire une note sensible (comme pour les gammes majeures, dans lesquelles la septième est située un demi ton en dessous de l'octave)

Cette nouvelle échelle s'appelle gamme mineure harmonique, et elle s'écrit :

La si do ré mi fa sol dièse la

Le second tétracorde mi fa sol dièse la correspond aux intervalles d'un demi ton un ton et demi et un demi ton.

On l'appelle parfois le tétracorde arabe.

Dans la musique occidentale classique, le tétracorde arabe n'était pas employé, car il produisait une couleur trop orientale.

Il a vite été remplacé par le tétracorde des gammes majeures :

mi fa dièse sol dièse la

Cette nouvelle échelle est appelée une gamme mineure mélodique.

Résumé

Vous jouerez les gammes mineures naturelles, harmoniques et mélodiques dans tous les tons, avec le doigté main gauche 5 4 3 2 1 3 2 1 et le doigté symétrique 1 2 3 1 2 3 4 5 pour la main droite.

Ce doigté convient à toutes les gammes, si l'on autorise le pouce sur les touches noires et le passage du pouce au-dessus du doigt 3.

Pour travailler, vous choisirez n'importe quelle note comme note de départ et vous penserez le nom des notes suivantes, comme pour le mode de la, pour le premier tétracorde.

Pour le second tétracorde, vous penserez au note mi fa sol dièse la ou au tétracorde mi fa dièse sol dièse la, respectivement pour la gamme mineure harmonique ou pour la gamme mineure mélodique.

Cette méthode, qui consiste à mémoriser les intervalles d'une échelle, en pensant aux notes de la gamme de do, s'appelle la "solmification".

Nous l'avons utilisée dans le cours sur les modes.

Elle est pratique pour une première approche du travail de la technique dans tous les tons, mais il faut ensuite penser aux noms réels des notes dans la tonalité choisie.

Par exemple, pour les gammes de do mineur naturel, harmonique et mélodique, vous jouerez :

do ré mi bémol fa sol la bémol si bémol do

do ré mi bémol fa sol la bémol si do

do ré mi bémol fa sol la si do

Vous remarquez que les notes accidentées de la tonalité de do mineur sont si bémol mi bémol et la bémol.

Ce sont les mêmes que celles de la tonalité Mi bémol majeur.

On dit que do mineur est la tonalité relative mineure de Mi bémol majeur.

C'est une autre manière de parler du mode éolien, qui est construit sur le degré VI d'une gamme majeure (ce degré Vi étant une tierce mineure au dessous de l'octave ou une tierce majeure au dessus de la tonique)

Retour dans la page d'accueil du cours de piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi