Cours 25 : phrases musicales, initiation à l'improvisation

Précédent : cours 24 : gammes demi-diminuées, gammes exotiques

Suivant : cours 26 : les gammes blues et la blue note

Ouvrez ou enregistrez le fichier cours25.mp3 : phrases musicales, initiation à l'improvisation

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 25 : phrases musicales, initiation à l'improvisation

Nous avons donné, dans les cours précédents, des exemples d'échelles et de modes, qui peuvent servir de base pour la création de phrases musicales, ou qui pourront être jouées en même temps que des accords choisis dans une tonalité ou dans une grille.

Ici, je me limite à quelques conseils pour commencer la construction et le travail de phrases musicales simples.

Une phrase musicale sera caractérisée par une suite de notes, jouées avec un rythme donné, et en tenant compte d'indications de nuances, comme notes piquées ou liées, jouées fortissimo ou pianissimo...

Certaines notes pourront être jouées ensemble, ou être tenues, accentuées ou non, le rythme pourra être ralenti ou accéléré...

C'est la réalisation plus ou moins heureuse de toutes ces nuances, qui donnent l'impression d'être un plus ou moins bon pianiste.

La réalisation des nuances nécessite une grande maîtrise dans les mouvements des doigts, des poignets et même du corps tout entier, qui s'acquiert progressivement.

La difficulté est qu'il y a beaucoup de paramètres en jeu, et l'on ne peut pas tout travailler d'un seul coup.

Pour commencer, on choisira une tonalité, qui sera caractérisée par un jeu simple à la main gauche, d'une tonique et de sa quinte ou de son octave, jouées avec un rythme élémentaire.

Pour la main droite, on choisira des notes d'une portion d'un mode de la tonalité choisie, que l'on jouera successivement en notes de durée égale, en notes liées ou en notes staccato.

On se limitera, par exemple, aux notes d'un tétracorde, qui pourront être jouées sans déplacer la main droite parallèlement au clavier.

On essayera de mettre en place les deux mains, en ne jouant que les temps forts à la main gauche, et en enchaînant le même motif pour la main droite, dans des tempos de plus en plus rapides.

L'intérêt de chercher à jouer rapidement un même motif, tient à ce que l'on passera moins de temps pour ce travail assez répétitif, qui rebute les élèves (comme le travail des gammes dans tous les tons)

Vous commencerez en choisissant des motifs de notes qui seront jouées avec des doigts qui se suivent, ce qui permet d'acquérir facilement une grande rapidité d'exécution.

Une fois que le rythme du motif sera devenu machinal, vous vous concentrerez sur plusieurs nuances possibles.

Jouez toutes les notes piquées et fortissimo, puis toutes les notes liées et pianissimo.

Pendant ce travail qui est purement mécanique, votre esprit peut se concentrer sur des réflections autour de l'harmonie.

Par exemple, vous pouvez vous demander quelle portion d'un mode vaut-il mieux jouer en même temps que la main gauche.

Comme la main gauche ne joue que des toniques et des quintes, vous pouvez choisir une phrase construite sur le mode mineur ou sur le mode majeur...

Je termine en donnant un exemple en do majeur, qui me permet de rappeler quelques notations, pour l'écriture des tablatures avec le doigté, le rythme et les nuances :

M:4/4 m.g ([C4 c4] | C2 G2) m.d (.c .d .e .f | .g .f .e .d)

Dans cette notation, les notes entre crochet doivent être jouées ensembles, les notes précédées par un point doivent être jouées staccato.

Les chiffres qui suivent les notes indiquent la durée, 4 pour la ronde, 2 pour la blanche...

Ici, l'unité de durée est la noire (par convention, on n'indique pas de chiffre après les noires)

Le signe | indique une fin de mesure.

Le doigté est indiqué par un chiffre entre 1 et 5, placé devant la note concernée (on n'indique le doigté que si nécessaire)

Résumé

Ce cours n'a fait que donner quelques conseils pour rechercher et travailler des phrases musicales simples.

C'est à vous d'en inventer, en les construisant à l'aide des échelles rencontrées dans les cours précédents.

Respectez les conseils de ce cours, en vous concentrant sur l'interprétation d'un motif rythmique simple, avec des notes de durées toutes égales.

Pour l'instant, ne faites pas de déplacement des mains parallèlement au clavier.

Vos doigts prendront ainsi l'habitude de tomber correctement sur les notes du motif, que vous essayerez de jouer le plus rapidement possible, sans crispation, avec le poignet souple.

Travaillez le mouvement vertical d'un doigt, et son indépendance par rapport aux autres doigts, pour arriver à jouer des notes staccato ou liées plus ou moins fort.

Retour dans la page d'accueil du cours de piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi