Cours 5 : Les gammes pentatoniques et les gammes blues

Précédent : cours 4 : Le triton et le mouvement des voix

Suivant : cours 6 : Les tétracordes, les gammes majeures, mineures naturelles et mineures harmoniques

Ouvrir ou enregistrer le fichier cours5.mp3 : Les pentatoniques au piano

Ouvrir ou enregistrer le fichier cours5mid.mid : Pentatoniques et gammes blues

Lecture de la tablature cours5abc.abc : Gammes blues et blue note

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 5 : Les gammes pentatoniques et les gammes blues

Jusqu'à maintenant, nous avons construit des ensembles de deux notes, les intervalles.

Ils ont été caractérisés par leur nombre de demi-tons, qui leur donne un caractère consonant ou dissonant.

Dans la suite de ce cours, nous allons construire des ensembles de trois, quatres, cinq...notes, qui pourront être jouées successivement, comme les mélodies ou les arpèges, ou simultanément, comme les accords plaqués.

Ces ensembles seront caractérisés, comme pour les intervalles, par les nombres de demi-tons qui séparent les notes successives.

Les gammes pentatoniques

Je commence par des ensembles de 5 notes, appelés gammes pentatoniques.

Je commence par les pentatoniques, parce qu'elles sont très faciles à mémoriser sur les claviers.

En effet, une gamme pentatonique est constituée par les touches noires du clavier, qui sont regroupées par des groupes de 3 et 2 touches noires.

Si nous commençons une pentatonique par la première note d'un groupe de 3 touchenoires, on obtient les écarts :

un ton, un ton, un ton et demi et un ton

Avec la notation avec les demi-tons, on peut écrire :

(2 2 3 2)

Cette forme s'appelle une pentatonique majeure, car on remarque qu'elle commence avec une tierce majeure (2 2) qui lui donne cette impression majeure.

On peut jouer les pentatoniques facilement avec la main droite ou avec la main gauche, avec les doigtés 1 2 3 4 5 ou 5 4 3 2 1.

Les 5 modes d'une pentatonique

Nous allons jouer ces cinq notes successivement, en commençant par l'une quelconque d'entrelles.

Commencez, par exemple, par la seconde note d'un groupe de deux touches noires.

On obtient les écarts suivants, entre les notes successives :

(3 2 2 3)

Cette pentatonique ne donne pas la même impression que la pentatonique majeure, essentiellement parce qu'elle commence par une tierce mineure.

Nous l'appelerons une pentatonique mineure et nous dirons que c'est un mode de la pentatonique majeure.

On peut ainsi envisager cinq modes, en commençant par une des cinq notes de la pentatonique majeure et remarquer que chaque mode est caractérisé par une suite d'écarts entre ses notes successives.

La gamme blues et ses modes

Je vais ajouter une note à la pentatonique mineure, pour obtenir un ensemble de six notes, appelé la gamme blues mineure.

Elle correspond à la notation :

(3 2 1 1 3)

On reconnait,à partir de la basse, les intervalles d'une tierce mineure 3, d'une quarte 5, d'une quarte augmentée 6, d'une quinte 7 et d'une septième mineure 10.

On voit que la note que l'on a ajoutée correspond à la quarte augmentée, que l'on appelle la blue note.

Cette gamme blues sonne mineure, car elle commence par une tierce mineure.

Résumé de ce cours

On a appris comment reconnaître un mode mineur d'un mode majeur, à partir d'ensembles de cinq ou six notes, les gammes pentatoniques et les gammes blues.

Exercez-vous à jouer toutes ces gammes, en partant d'une note quelconque du clavier, en vous souvenant des nombres de demi-tons qui séparent les notes successives de chaque mode.

Si vous jouez ces ensembles sur plusieurs octaves, choisissez le moment où vous tournerez autour du pouce, pour obtenir le doigté qui vous donnera le plus de stabilité de la main.

Retour dans la page d'accueil du cours d'harmonie

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi