Cours 7 : Les accords constitutifs des gammes majeures

Précédent : cours 6 : Les tétracordes et les gammes majeures, mineures naturelles et mineures harmoniques

Suivant : cours 8 : Mouvement des voix ttt vers Ttt

Ouvrir ou enregistrer le fichier cours7.mp3 : Superposition de 2 et 3 tierces à partir des degrés de la gamme de Do majeure

Ouvrir ou enregistrer le fichier cours7mid.mid : Les accords constitutifs de do majeur

Lecture de la tablature cours7abc.abc : Accords de septième construits sur les degrés de do majeur

Appuyez sur la touche F5 pour actualiser la lecture sonore ou sur la touche esc pour arrêter

Cours 7 : Les accords constitutifs des gammes majeures

On construit les accords en superposant des tierces, à partir des gammes majeures et de leurs modes.

Avec deux tierces, on obtient des triades, avec trois tierces des accords de septième, avec quatre tierces des accords de neuvième...

Ces accords de 3, 4, 5...notes, sont sous leur forme fondamentale.

On pourra construire leurs renversements, en plaçant la tierce à la base (premier renversement) ou la quinte (deuxième renversement) ou la septième (troisième renversement)...

Les accords construits sur le mode principal

Ré-écrivons une gamme majeur sous la forme :

(2 2 1 2 2 2 1)...

La triade du mode principal s'écrit (2 2) (1 2) c'est à dire, avec la notation des tierces majeures T et des tierces mineures t :

(T t) accord parfait majeur

On lui ajoute l'octave, ce qui donne :

(T t Q)

Son premier et second renversements s'écrivent :

(t Q T) et (Q T t)

L'accord de septième, construit sur le mode principal, s'obtient en ajoutant la tierce suivante à (2 2) (1 2) ce qui donne :

(2 2) (1 2) (2 2)

On reconnaît une tierce majeure T suivie d'une tierce mineure t et d'une tierce majeure T.

L'accord de septième (T t T) fait apparaître une septième majeure, que l'on note 11 ou 7M.

On l'appelle un accord majeur septième majeure ou plus simplement accord de septième majeur

Pour le ton de do majeur, on aura les notes do mi sol si, et on notera cet accord do 7M (ou C7M en notation anglo-saxonne)

Les trois renversements s'obtiennent en plaçant la tierce, la quinte ou la septième à la basse.

C'est surtout le choix de la basse parmi les notes d'un accord, qui l'emporte, pour l'impression sonore qu'il nous donne.

L'ordre des notes qui suivent le choix de la basse ne change pas grandement cette impression.

Cependant dans les accords qui contiennent un intervalle dissonant, comme la septième majeure, on évitera de le remplacer par une seconde mineure.

Avec les instruments à cordes (qui sont la plus part du temps accordées en quartes) on trouve la quinte avant la tierce, qui devient alors une dixième.

Si l'on ajoute une quatrième tierce à un accord de septième, on obtient un accord de neuvième et ainsi de suite.

Ici, la neuvième est une neuvième majeure, et l'accord s'écrira (T t T t) ou do 9 7M.

Toutes les notes d'un accord de quatre notes et plus n'ont pas besoin de toutes figurer dans les accords de septième...

On conservera cependant les intervalles qui donnent la couleur de l'accord (comme la tierce, par exemple)

Les accords du mode de ré

On va refaire les constructions précédentes, mais à partir du mode du deuxième degré :

(2 1 2 2 2 1 2)...

Nous pouvons aller plus vite, maintenant que vous avez compris le mécanisme de superposition des tierces.

Vous pouvez travailler en utilisant les écarts en nombre de demi-tons entre les notes du mode, ou avec le nom des notes dans le ton de do majeur (on appelle cette méthode solmifier)

Dans ce cas, vous écrirez le mode de ré sous la forme :

(ré mi fa sol la si do ré)...

Vous obtenez les formes fondamentales :

(ré fa la) (ré fa la do) (ré fa la do mi)...

Vous ré-écrirez ces accords en notation chiffrée ou lettrée, en reconnaissant les écarts entre les notes ci-dessus :

(2 1) (2 2) ou (t T) triade mineure

(2 1) (2 2) (2 1) ou (t T t) accord mineur septième

(2 1) (2 2) (2 1) (2 2) ou (t T t T) accord mineur neuvième...

Pour les renversements de la triade mineure, on lui ajoute l'octave et l'on obtient :

(t T Q) (T Q t) et (Q t T)

Je vous laisse écrire les renversements des accords mineurs 7 et mineurs 9.

Les accords rencontrés dans tous les modes de do majeur

On peut continuer la recherche des accords construits sur les autres modes.

Vous le ferez facilement et nous nous limiterons à signaler les nouveaux accords rencontrés, par rapport à ceux déjà vus.

Avec le mode de mi, on trouve un accord de mi mineur 9 bémol :

(mi sol si ré fa) ou (t T t t) accord mineur 9 bémol

Pour le mode de sol, on trouve :

(sol si ré fa) et sol si ré fa la)

Ce sont des accords de septième (T t t) et de neuvième (T t t T)

Cet accord de septième est encore appelé accord de septième de dominante (puisqu'il est construit sur le mode 5, ici le mode de sol, qui est le degré de la dominante ou degré V)

Il jouera un rôle important dans les cadences.

Enfin, on trouve sur le mode de si, l'accord (si ré fa la)

C'est un accord de septième dans lequel la tierce est mineure et la quinte est diminuée d'un demi-ton.

On l'appelle si mineur 7 quinte bémol.

Il s'écrit :

(t t T) accord mineur 7 quinte bémol

On voit aussi que c'est un accord diminué (t t) auquel on a ajouté une septième.

Il est parfois appelé accord semi-diminué, par comparaison à l' accord de septième diminué (t t t) qui s'obtien en ajoutant une tierce mineure à l'accord diminué (t t)

Résumé de ce cours

Récapitulatif des accords constitutifs des modes d'une tonalité majeure :

(T t) triade majeure

(t T) triade mineure

(t t) accord diminué

(T t t) accord de septième

(t T t) accord mineur 7

(T t T) accord 7M

(t t T) accord mineur 7 quinte bémol (aussi noté mineur 7 5-)

Retour dans la page d'accueil du cours d'harmonie

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxmusi